Profil
Résidentiel
Commercial
Réalisations
Conseils d'achat
Liens
Contact
> PROMOTION <

Conseils d'achat

Avant de faire un achat important, il est de mise de bien s’informer. Cette page vous donnera des informations qui pourraient s’avérer fort utiles dans votre décision d’achat. À noter que les quatre sections suivantes s’adressent autant aux produits résidentiels que commerciaux.

I-Critères d’achat
II-Normes Energy Star et CSA
III-Verre énergétique
IV-Entretien


I-Critères d’achat
Le Budget est évidemment un critère prédominant, et ce critère change complètement d’une personne à l’autre. Mais n’oublions pas que la fenestration et les portes sont des produits que nous « utilisons » 365 jours par année. Un produit acheté uniquement en fonction du prix peut s’avérer un très mauvais choix s’il ne répond pas à vos besoins. Or, avant de penser budget, il importe de se questionner concernant les besoins suivants :

  • Durabilité. Pensez-vous conserver votre propriété longtemps ? Si oui, il vaudra la peine de choisir des produits plus durables et plus énergétiques. Vous y gagnerez avec le temps. Inversement, si vous prévoyez vendre votre propriété à court ou moyen terme, il ne sera pas profitable d’opter pour des produits plus performants.  
  • Confort. Dans vos activités de tous les jours, êtes-vous à proximité de vos fenêtres ? Cette question peut paraître banale, mais si vos fauteuils ou votre bureau sont situés près des fenêtres, il vous serait beaucoup plus confortable d’opter pour des modèles de fenêtre mieux isolés, comprenant en plus un vitrage énergétique. Car n’oublions pas que le froid, ou la chaleur que dégage une fenêtre, se ressentent à proximité et non en périphérie. Par exemple, en hiver, si vous êtes assis à 3 mètres (10 pieds) de la fenêtre, vous n’en sentirez pas le froid. Mais si les chaises de votre table à manger sont dos à la fenêtre, les gens qui y seront assis sentiront réellement le froid.
  • Esthétisme. Est-ce que l’aspect esthétique représente un élément important pour vous ? Car, sans se faire de cachette, certains modèles de portes et fenêtres se démarquent sous différents aspects visuels et peuvent rehausser réellement l’allure d’une propriété. Parfois le prix est un peu plus élevé, mais la satisfaction d’avoir exactement l’allure recherchée en vaut le coût.

Truc du métier : Il est important de se renseigner concernant l’orientation de votre propriété. D’une part, cela influencera le choix énergétique de vos fenêtres, car une fenestration située en majorité au nord, aura avantage à inclure du verre énergétique. D’autre part, la direction des vents dominants dictera le sens de l’ouverture de vos portes et fenêtres. Car une porte dont l’ouverture est du même sens que le vent aura plus de chances de se briser.

II-Normes Energy Star et CSA
Il était relativement difficile auparavant de comparer les portes et fenêtres entre elles, pour la simple raison qu’il n’existait pas de données comparatives. Mais aujourd’hui, la situation est complètement différente et c’est tout à l’avantage des consommateurs. En effet, il existe maintenant deux normes qui évaluent les propriétés d’un grand nombre de portes et fenêtres. Vous pouvez donc comparer les produits de différentes marques pour déterminer lesquels sont les plus résistants ou les plus énergétiques. À ce sujet, sachez que les produits certifiés Energy Star et CSA ne sont pas tous égaux. Par exemple, deux fenêtres peuvent être certifiées Energy Star, mais la première peut être beaucoup plus énergétique que l’autre. Pour savoir quels produits Energy Star sont les plus énergétiques, consultez leurs évaluations facilement disponibles sur Internet. Lisez les prochaines lignes pour savoir comment y avoir accès et ce que signifient vraiment les normes Energy Star et CSA.


La conscience environnementale et l’augmentation des frais de chauffage amènent de plus en plus de personnes à se soucier de leur consommation énergétique. Surtout que, selon une étude gouvernementale, plus de 25 % des pertes totales de chaleur d'une maison proviennent des fenêtres. Or, pour guider les consommateurs vers des achats plus profitables, un organisme indépendant teste les portes et les fenêtres afin de déterminer leur cote énergétique. Lorsqu’un produit est efficace au point de vue énergétique, il obtient la certification Energy Star .

Une porte ou une fenêtre Energy Star signifie que :
• Ce produit est de 20 à 40% plus efficace que les produits traditionnels.
• Ce produit peut diminuer les coûts de chauffage jusqu’à 12% de votre facture, ce qui n’est pas négligeable.
• Ce produit est mieux isolé ce qui se traduit par un confort supérieur et une baisse des bruits extérieurs.


Attention! Tel que mentionné précédemment, une fenêtre peut avoir des propriétés énergétiques supérieures à une autre, même si les deux sont certifiées Energy Star. Ainsi, vous verrez qu’un produit est tout d’abord évalué selon les zones climatiques qu’il peut affronter avec succès. La zone la plus nordique est la zone D (voir illustration #1). Dites-vous que plus il y a de zones pour un produit, meilleur sera son rendement énergétique. Par exemple, une fenêtre qui a la mention A-B-C-D, signifie que ce produit est supérieur en terme d’efficacité énergétique. Ce produit isolera donc davantage contre le froid et utilisera mieux la chaleur du soleil pour chauffer la propriété. À l’inverse, un produit qui porte la mention A-B, est un produit énergétique, mais les économies d’énergie qu’il permet seront moindres qu’un produit coté A-B-C-D. Pour ceux qui veulent encore plus de précision quant à la performance énergétique d’une porte ou d’une fenêtre, regardez la cote RE du produit (R : rendement, E : énergétique). Vous remarquerez que plus le chiffre sera élevé, plus le produit sera efficace en terme énergétique. Par exemple, si vous regardez la cote de notre modèle Isothermique Synergy Centenair, elle s’élève à RE 34, comparativement à des fenêtres similaires qui n’offrent qu’un RE de 18. Pour connaître la vraie cote d’un produit Energy Star, cliquez
ici et choisissez la marque de fenêtre désirée.

Vous pouvez auss passer nous voir, car chez Vitrerie Ménard, nous connaissons les cotes Energy Star des produits que nous vendons.


  • Norme CSA.

 
Moins connue que la norme Energy Star, la norme CSA n’est cependant pas moins importante. En effet, cette norme est très révélatrice sur la qualité d’une porte et d’une fenêtre, car elle évalue ces produits selon leur résistance au vent, les infiltrations d’air, d’eau, et les effractions (vol). Elle n’évalue donc pas les propriétés énergétiques d’un produit, mais bien ses qualités de construction. Comme consommateur, un produit certifié CSA vous assure non seulement qu’il répond à des standards, mais cela vous permet aussi de le comparer avec les autres produits de sa catégorie. Ainsi, pour chaque porte & fenêtre certifiée CSA, vous comparerez les résultats obtenus selon les quatre critères suivants.

Critère A: Étanchéité à l’air. La note est sur 3.

Ce critère évalue le volume d’infiltration d’air lorsqu’un vent de 34
km/h souffle sur le produit.

Critère B: Étanchéité à l’eau. La note est sur 7.

Ce critère mesure le volume d’infiltration d’eau lorsqu’un vent de
7 à 123 km/h souffle sur le produit.

Critère C: Surcharge au vent. La note est sur 5.

Critère F: Entrée par effraction. La note est sur 2.

 ► Attention! Les meilleures cotes qu’une porte ou une fenêtre peut obtenir sont les suivantes : A3, B7, C5 et F2. Par contre, un produit qui n’a pas une cote optimale (ex : A2, B5, C4 et F1) n’est pas mauvais pour autant. Il est seulement moins performant. Comment faire pour trouver les cotes d’un produit ? Vous pouvez passer nous voir, car chez Vitrerie Ménard, nous connaissons les cotes CSA des produits que nous vendons. Vous pouvez également regarder sur le site Internet de CSA (en anglais seulement) et y inscrire le manufacturier de porte et fenêtre qui vous intéresse. 

III- Verre énergétique
Le verre énergétique est de plus en plus considéré dans les achats de portes et de fenêtres. Pourquoi ? Parce qu’il permet de doubler, voire de tripler les propriétés énergétiques d’un vitrage.


A- Qu’est ce que le verre énergétique ?

Le principe est le suivant; on applique une pellicule réfléchissante (transparente) à l’intérieur de la vitre thermos. Cette pellicule réfléchissante conserve la chaleur ou la radiation à l’intérieur de la propriété en hiver (voir illustration #2), tandis qu’en été, elle bloque les rayons du soleil ainsi que la radiation extérieure (voir illustration #3).

Certains verres énergétiques voient l’espace d’air entre les deux vitres thermos rempli de gaz. Le gaz employé est souvent de l’argon, ce qui augmente l’isolation du vitrage. Le dernier élément qui s’offre à vous pour augmenter la performance énergétique de vos vitres : le triple vitrage. Lorsqu’on parle de triple vitrage, il s’agit de trois vitres entre lesquelles deux membranes réfléchissantes sont appliquées, en plus du gaz argon. Cette configuration permet une isolation maximale qui se situe à R8,3. Pour ceux et celles qui sont visuels, l’illustration #4 vous montre un thermos double vitrage standard (non énergétique) présentant un facteur d’isolation R2. L’illustration #5 fait état d’un thermos double vitrage avec membrane réfléchissante (en bleu), totalisant un facteur d’isolation R4,3. Finalement, l’illustration #6 montre un thermos triple vitrage avec deux membranes réfléchissantes plus un remplissage au gaz argon (en jaune), pour un facteur d’isolation R8,3. 

Les illustrations sont une courtoisie d’Isothermic.

B- Dois-je opter pour du verre énergétique ?

  • La réponse est oui si vous achetez des fenêtres dans un esprit global d’économie de chauffage. En fait, si vous avez acheté des fenêtres très étanches et très isolantes, vous augmenterez leurs performances en y insérant du verre énergétique. Par contre, si vous achetez des fenêtres qui ne sont pas bien isolées et que vous optez pour un vitrage énergétique, vous ne serez pas gagnant dans votre investissement.
  • La réponse sera aussi positive si vous souhaitez davantage de confort. En effet, et tel qu’inscrit précédemment, si vous êtes situé près d’une fenêtre munie d’un vitrage énergétique, vous sentirez beaucoup moins le froid en hiver. Il y aura donc moins d’effet de courant d’air près des fenêtres. Inversement, en été, il fera plus frais dans la pièce puisque la membrane réfléchissante diminuera l’effet de serre.
  • Si les vitres de votre maison ont souvent tendance à condenser en hiver, il serait également avantageux d’opter pour du verre énergétique. En fait, ce dernier possède un plus grand facteur d’isolation qui, conséquemment, diminue la condensation qui se forme sur la vitre intérieure.
  • Finalement, la membrane réfléchissante a également l’avantage de filtrer les rayons ultraviolets, protégeant ainsi vos biens des dommages causés par le soleil.

IV- Entretien
Au niveau entretien, un nettoyage annuel des fenêtres (et non seulement des vitres), permet de conserver une belle apparence, plus longtemps. Mais le facteur avec lequel certaines personnes ont le plus de difficulté, concerne la condensation. La condensation sur les fenêtres se forme alors que l’humidité intérieure est trop grande. Car en hiver, les vitres sont froides, et lorsque l’air humide de la maison entre en contact avec les vitres, l’air gorgé d’humidité se condense et crée de la buée ou même des gouttelettes sur la vitre intérieure. À ce sujet, voici certains trucs pour diminuer la condensation :

  • Gardez un taux d’humidité respectable dans votre propriété, soit à l’aide d’un échangeur d’air, un déshumidificateur ou dans certains cas, en ouvrant une fenêtre brièvement. Gardez en tête que l’air humide est plus difficile à chauffer que l’air sec.
  • Évacuer l’humidité que vous créez lors des vos activités courantes. Cela signifie de munir la salle de bain d’un ventilateur, d’utiliser la hotte lorsque vous cuisinez, de sécher vos vêtements dans la sécheuse plutôt que les étendre dans la maison.
  • Ouvrez les rideaux le jour pour permettre à l’air de circuler.
  • Le niveau d'humidité de la maison doit être équilibré par rapport à la température extérieure (voir le tableau des équivalences suivant)


 Température extérieure en degrés Celsius
Taux d'humidité relative recommandé à l'intérieur 
 -30 degrés Celsius ou moins
Pas plus de 15%
 -30 à -24 degrés Celsius
Pas plus de 20%
 -24 à -18 degrés Celsius
Pas plus de 25% 
 -18 à -12 degrés Celsius
Pas plus de 30% 
 -12 à -6 degrés Celsius
Pas plus de 35%
 -6 à 0 degrés Celsius
Pas plus de 40% 

Origine du tableau : Novatech
 


 
Accueil | Profil | Résidentiel | Commercial | Réalisations | Conseils d'achat | Liens | Contact | Promotion
Création du site internet : Sirocco communication. Droits de reproduction et diffusion: 2007 Vitrerie L. Ménard et Fils inc.